Qu'est-ce que la médiation équine?

La médiation animale est à la recherche des interactions positives entre un animal, un professionnel qualifié et une personne fragilisée.

La zoothérapie peut être un complément à des thérapies plus traditionnelles. Elle permet de développer différents champs d’interventions aussi bien thérapeutiques qu'éducatives que psychologiques. 

Elle peut notamment être utilisée dans le cadre de problèmes d'attention et de concentration, de manque de motivation, de dépréciation de soi, de dépression, de solitude et d'isolement.

Pendant l'adolescence, l'animal peut être un support émotif pour des jeunes en situation difficile.

C’est donc une médiation qui se pratique professionnellement en individuel ou en petit groupe de trois ou quatre personnes maximum, à l'aide d'un animal familier, consciencieusement sélectionné et éduqué, sous la responsabilité d’un professionnel, appelé « l’Intervenant Professionnel en médiation animale » dans l'environnement immédiat de personnes chez qui l'on cherche à éveiller des réactions visant à maintenir ou à améliorer leur potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif. 

Les participants n'ont besoin d'aucune compétence particulière, il n'est pas question de passer ses galops, ni même de savoir monter à cheval, mais de profiter du contact avec un animal bienveillant. Ces moments sont censés avoir un effet calmant sur les bénéficaires.

Selon la Société Française d’Equithérapie, la médiation équine est un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé à une personne dans ses dimensions psychiques et corporelles.

Certaines propriétés thérapeutiques liées au cheval sont connues depuis l’antiquité, Xénophon a écrit « le cheval est un bon maître, non seulement pour le corps, mais aussi pour l’esprit et pour le cœur ».

En France, la pratique de l’équithérapie se développe depuis les années 70: enfants autistes, dyspraxiques, adolescents schizophrènes, anciens prisonniers ou militaires revenant du front ont bénéficié de cette prise en charge.

Selon les chiffres, 20 séances d’équithérapie correspondraient au résultat d’un travail de 2 ans en suivi psychologique traditionnel.

S’occuper d’un cheval est valorisant : il nous permet parfois de dépasser nos limites, nos peurs de l’approcher.
Le cheval ne laisse jamais indifférent, il fascine, effraie ou passionne. C’est un véritable miroir de nos émotions.
Arriver à réaliser une action avec cet animal plus grand et plus puissant que l’homme participe à une meilleure confiance en soi.

Ainsi, les séances de médiation avec le cheval / coaching assisté par le cheval peuvent apporter un mieux-être dans de nombreux domaines : la confiance en soi, la gestion émotionnelle, la concentration, l’attention, la communication, la socialisation, le tonus, la musculature, les articulations, la latéralisation, la représentation du schéma corporel, l’intégration et la planification du geste, l’image du corps, le respect des règles et du cadre…

L'IFCE (Institut Français du cheval et de l'équitation) témoigne : "Qu'elle soit à visée thérapeutique, sportive ou de loisirs, la médiation équine permet une véritable plus-value dans le parcours de soins".

Bénéfique pour tous les types de handicap, elle fait travailler la sensori-motricité, l'attachement, la séparation, l'image de soi, la conscience de l’autre…

Le cheval de par sa nature, son comportement, son mode de communication est un médiateur de choix.

Attention toutefois, la zoothérapie ou médiation par l'animal ne guérit pas. Ce n'est pas une médecine. L'animal n'est pas un médicament. L'animal n'est pas un thérapeute. L'animal est un médiateur

N'hésitez pas à télécharger ce petit livret de présentation de mon activité de médiation par l'animal:

© 2016 par Clothilde Chirat Barrier Coach scolaire

06 15 97 26 96  /   chiratc@yahoo.com

Clothilde Chirat Barrier . Coach scolaire .

 69210 Fleurieux sur l'Arbresle 

  • Facebook Social Icon